Mouton du troupeau humain, Human Bot est un jeune bélier qui rumine dans une campagne tranquille loin des élevages en stabulation. Conscient de l’instinct grégaire de son espèce, Human Bot est très remonté contre les béliers dominants qu’ils soient responsables politiques des grandes nations occidentales ou de la finance mondiale et les accuse de conduire le troupeau à sa perte.

Plus généralement, c’est bien contre le berger néolibéral que Human Bot souhaite orienter ici son blatèrement. Régulièrement tondu, le mouton Human Bot est aussi fatigué d’entendre le chien de berger télévisé crier au loup dans le seul but de parquer le troupeau humain à proximité de la falaise.

Par sa modeste action (écrire dans le vide) Human Bot espère donc participer à l’émancipation du troupeau et commence par rappeler que sur les territoires où il n’y a pas de prédateurs, le mouton n’a pas l’instinct grégaire.

Le mouton est par ailleurs une espèce mal comprise puisque même si notre instinct grégaire ne peut pas être remis en cause aujourd’hui, nous avons des capacités sous-exploitées :  des chercheurs nous ont mis sur un pied d’égalité avec les porcs. De quoi espérer à des lendemains meilleurs !

Amis Moutons réveillons-nous !
Les agneaux d’aujourd’hui et de demain en ont besoin !

Pour en savoir plus sur les moutons consultez Wikipédia en cliquant ici
Pour en savoir plus sur le berger néolibéral commencez par un bon article ici

Pour en savoir plus sur les loups, le berger, la falaise et les directions pour la contourner, merci de patienter : nous allons déblatérer sur ces sujets.

Merci d’avance à tous ceux qui, par leur grandeur d’âme d’ovin, participeront en lisant ou en commentant ces billets afin de m’aider à améliorer et ajuster mon blatèrement pour le rendre plus pertinent.

Merci aussi à tous ceux qui produisent des contenus musicaux, écrits ou vidéos contre la pensée unique néolibérale. Ils me permettent d’espérer encore qu’une autre solution que la falaise est possible pour notre espèce.

Human Bot

Publicités